Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

••• É𝐜𝐨𝐭 𝐝𝐮 𝐒𝐢𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 •••

••• É𝐜𝐨𝐭 𝐝𝐮 𝐒𝐢𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 •••

😷 Littéra'tueur en série non homologué 😜 {S. à O. V. C. Poétitions & Poémisteries}


Top articles

  • Laisse passe-temps, du bonheur en souffrance

    09 juillet 2009 ( #Whoever I am not )

    J'ai mis beaucoup de temps à comprendre la vie (qui met bien moins de temps à donner son avis). J'aurai beau me mentir, ça ne changera rien : il vaudra mieux partir, vivre parmi les miens; ceux-là qu'on ne sait pas, qu'on n'a jamais connus, et qui n'ont...

  • Horoscope du jour, horreurscoop toujours.

    01 juillet 2009 ( #*Fou d'aises & foutaises* )

    Tu as voulu savoir l'horoscope du jour … C'est donc qu'il va pleuvoir sur chacun des 'bonjour' que tu adresseras à ces passants qui passent, où tu caresseras ces espoirs qui trépassent ! Tu voudras approcher tous ces pensants qui pensent, - ceux qui t'ont...

  • L'Inconnue Populaire.

    01 juillet 2009 ( #Whoever I am not )

    Mais y a-t-il une mort après la vie ? J'avais quinze ou seize ans, et une voie toute tracée. Le monde était aussi petit que j'étais grand : il y avait tellement de choses à découvrir que je me sentais l'âme sans frontières d'un explorateur immortel. Il...

  • (Equinoxe du Pauvre)

    23 août 2010 ( #*Fou d'aises & foutaises* )

    Vincent, viens-t'en : ici c'est le Québec ! Vincent, accours donc, l'avion ne partira pas sans toi, ni sans elle d'ailleurs. Pousse-toi plus loin dans l'infini, et vois : dix-mille escales plus tard, elle n'est toujours pas rentrée, elle ne viendra plus...

  • Expédients (?) relatifs (??)

    17 septembre 2010 ( #Whoever I am not )

    L'essentiel est survivre. Quand il n'y a plus d'amis, d'amours, ni d'âmes; qu'on a gaspillé tous les quotas de cartouches, de chances et de jokers; qu'il ne reste que du temps pour se lamenter et des remords pour s'apitoyer; que les chemins multiples...

  • Petite note anecdotique.

    20 septembre 2010 ( #*Fou d'aises & foutaises* )

    Découverte des sens cachés des Statistiques blogiaques… Gogol 1er, empereur du ridicule. Bon, je m'accorde un petit moment de sérieux sur cet espace. Juste pour soulever une question à la portée aussi existentielle qu'un choix de programme plateau-télé....

  • Bilan à mi-mandat

    09 avril 2011 ( #{Des rasoirs dérisoires} )

    C'est bien la première fois que je tiens un blog aussi longtemps, habituellement on divorçait au bout de trois mois de vie commune ou de vide commun... Là, je ne sais pas ce qu'il se passe avec celui-ci. Justin mot d'amour, et hop, on va bientôt fêter...

  • Dernières nouvelles du front Thiers, n° 00

    29 novembre 2010 ( #*Fou d'aises & foutaises* )

    Une revue de compresse totalement impartiale, viscéralement décalée, foncièrement inutile et absolument pas exhaustive. - Eric Cantona se la joue économiste nobellisable en proposant de vider ses comptes : ===> non concerné, car je n’ai absolument rien...

  • L'Oraison du plus fort...

    29 novembre 2010 ( #{Des rasoirs dérisoires} )

    Quand il ne reste que la dérision, le ridicule et le délire total, celui qui confine au-delà de l’absurde, pour se prémunir du trop-sérieux alentour. Du trop-plein de vide dont se gausse ce Monde pour protéger la survie de l’Espèce, quand ce n’est que...

  • Dernières Nouvelles du Front Thiers n° 2

    02 décembre 2010 ( #*Fou d'aises & foutaises* )

    Une revue de compresse totalement impartiale, viscéralement décalée, foncièrement inutile et absolument pas exhaustive. - La France semble redécouvrir les joies (?) du froid et de la neige. Chaque année, plus ou moins à la même date (le plus souvent en...

  • (Le Monsieur du "Très-Haut"...

    03 décembre 2010 ( #*Petits bonheurs simples* )

    ... de La Plus que Vive , et de La Part Manquante . Et de tant d'autres oeuvres dont les seuls titres sont une invitation au rêve et à l'évanescence.) A cette heure engoncée d'une Nuit qui s'étiole, Quelques mots de Douceur, un peu de Poésie, avant de...

  • "Puisque tu pars..."

    09 avril 2011 ( #Whoever I am not )

    Je ne voulais pas crever, je voulais seulement mourir. Et, si j'étais allé au bout de ce qu'il me restait à épuiser, sur le crédit-temps d'une existence forfaitaire, j'aurais sans doute perdu le peu que j'avais su garder encore : un semblant d'humanité....

  • [Esquif]

    03 juillet 2011 ( #Un tout petit mot ment.. )

    Petit ange trop doux, Nous étions un soir amants, parents et aïeux à la fois; mais il nous manquait la foi, cette foi inhérente à la désespérance atrocement sublime de ce qu'il nous faut attendre. Attendre, oui, et de ce qu'il nous faut vivre pour espérer...

  • Sortilège erre.

    14 juillet 2011 ( #Souven@nces () )

    (......) Cent fois j'ai commencé à t'écrire cette lettre, cent fois je ne l'ai jamais terminée. Et c'est parce que je ne l'ai jamais écrite que tu n'auras jamais à la lire. Car c'est dans mes yeux, et nulle part ailleurs, que tu avais la réponse. Pas...

  • Élémensonge

    01 janvier 2012 ( #Whoever I am not )

    (...) Je suis né ce matin sur le rebord du jour où plus rien ne m'atteint que la nuit abat-jour. Je suis né en passant, sans la moindre étincelle à gémir décroissant d'une lune isocèle. Je suis né, c'est ainsi; je suis ci, c'est inné, j'y suis né, ces...

  • Paroles et Mutique

    04 janvier 2012 ( #Un tout petit mot ment.. )

    (...) Ma langue maternelle est le Silence, c'est lui qui parle en mon nom lorsque je ne sais plus parler aux hommes. Lui qui m'enjoint à me taire même quand les mots voudraient sortir, partir, ne plus revenir, jamais. Toujours fuir, toujours fuir, et...

  • Plume de neige et encre de sang.

    06 février 2012 ( #*Fou d'aises & foutaises* )

    (...) C’est ton pas qui t’allège à ton dieu surpuissant, Quand ma plume est de neige, et mon encre de sang. La vie n’est que manège au seul tour mugissant Pour ma plume de neige et son encre de sang : Un jour, un sortilège; une nuit, bénissant; Nos plumes...

  • L'autre moitié du Monde (3)

    19 avril 2012 ( #Whoever I am not )

    Souviens-toi. Qui que tu sois pour moi, souviens-toi : l'un de nous bientôt partira. Semelles de vie bousillées par l'enclume d'une respiration trop frêle, nous ne vaincrons point. Comme je t'aime ici-bas, rien ne le dira. L'absurde, même pas. Même plus....

  • Lu et à prouver.

    28 avril 2012 ( #Fou Aliénor ! )

    J'ai encore lu quelque chose de toi aujourd'hui. De toi mais ce n'était pas toi, comme toujours. Un autre écrit, un texte poignant, posé par quelqu'un qui souffre au moins autant que les morts dont il parle, si tant est que les disparus aient à souffrir...

  • (#avec des L)

    23 mai 2012 ( #OULIPOésiades )

    (Pseudo prose délirante indirectement et librement inspirée de @nathcouz. (plus d'infos disponibles sur son blog par là). Précision inutilement indispensable pour les non-initiés à ma prose alambiquée : c omme d'habitude, ici ni queue ni tête, à peine...

  • L'autre moitié du Monde (5)

    05 juin 2012 ( #*Petits bonheurs simples* )

    Hier soir, tard dans la rivière du jour, une étoile a cligné du regard, et j'ai su que je ne devrais pas, cette fois, me contenter de la contempler, de l'admirer sans en tracer l'origine. Car je connais ce regard, je le distinguerais parmi les cent-mille...

  • L'autre moitié du Monde (4)

    05 juin 2012 ( #*Fou d'aises & foutaises* )

    Mais que signifie « bientôt », quand l’avenir passe son temps à singer le passé ? Je préfère encore lever les yeux à l’endroit des étoiles moins mortes que ne le prétend le ciel d’étrennes d’où je nous observe. Lever les yeux vers les étoiles, puisque...

  • Un prénom parmi d'autres... (Léa)

    12 juin 2012 ( #Souven@nces () )

    ( À Léa, lait sans ciel) Dix ans après, as-tu trouvé ou retrouvé un semblant d'équilibre ? Lucas n'est jamais revenu, et ne reviendra jamais, en as-tu fait le deuil ? Pardon, bien sûr que non : comment pourrait-on oublier ce qui fut et fit partie de soi...

  • Un prénom parmi d'autres... (Elsa)

    19 juin 2012 ( #Souven@nces () )

    On peut s’appeler Elsa et préférer Paul Éluard à Louis Aragon : tu portais ce prénom mieux que n’importe quelle égérie d’Aragon, tes yeux de braise auraient su allumer n’importe quelle bibliothèque au point de faire l’autodafé de l’Encyclopédie de l’Univers...

  • Le décompte est bon.

    26 juillet 2012 ( #Avenant aux con*trats... vaillants )

    Je sais qu’un jour, toi aussi, tu partiras. Comme les autres, beaucoup d’autres. Trop d’Autres. De ces autres que tu as si bien connus, mais qui ne te connaissent pas. Qui ne te connaissent plus. Et c’est bien mieux ainsi, crois-moi : ils n’ont que trop...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>

Nous sommes sociaux !