Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

••• É𝐜𝐨𝐭 𝐝𝐮 𝐒𝐢𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 •••

••• É𝐜𝐨𝐭 𝐝𝐮 𝐒𝐢𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 •••

😷 Littéra'tueur en série non homologué 😜


Maintenance plomberie

Publié par ¤Fil@ment¤ sur 20 Septembre 2010, 15:10pm

Catégories : #Poétisanes !, #Peintures de l'Aube - La Folie des Glandeurs, #[Syndromes de l'Alphabêtise], #Avenant aux con*trats... vaillants, #*Petits bonheurs simples*, #*Fou d'aises & foutaises*

 

Madame voulait une vie au super,

Monsieur n’avait que du sans-plomb ;

Madame aspirait aux rêves,

Monsieur n’avait que du sans plomb ;

Madame désirait des ailes,

Monsieur n’avait que du sans plomb ;

Madame recherchait du soleil,

Monsieur n’avait que du sans plomb.

Du plomb sans chape, du plomb s’échappe,

Du poids, du lourd, aucune légèreté…

Alors un jour Madame prit le fusil de Monsieur,

Et Monsieur enfin eut du plomb dans la tête,

Et dans la cervelle, et partout ailleurs, et du sang qui va avec,

Et Madame enfin pour une fois eut droit à son sang plomb,

Et tout le monde était content,

Sauf le plombier, qui n’avait plus de tuyauterie

Et la plomberie, qui n’avait plus de tuyaux,

Et le soleil, qui n’avait plus de rayons,

Et les rêves, qui n’avaient plus de crayons,

Et les ailes, qui n’avaient plus d’air,

Et les vies, qui n’avaient plus d’ère,

Plus d’essence,

Plus de sens.

Que du plomb dans la tête,

Et dans tout le corps, comme un soldat de plomb ;

Comme un soldat plombé

par les vies communes,

et les morts de même,

et Madame a toute son existence pour s’en passer,

derrière des barres de plomb, des prisons pour son cœur,

des essences ordinaires

pour une tuyauterie unique ;

des bruits parasites dans sa tête

pour meubler un silence de plomb ;

des rêves dorés à l’or et l'ail d’un  bonheur alchimiste

qui change le plomb en horreurs,

et le sang en poussière,

et le reste en maintenance.

Il ne fallait pas, mais vraiment pas

tenir tant à lui mettre tout ce plomb dans la tête,

si c'était pour à ce point plomber l'ambiance

de la salle d'attente de l'Univers,

tombée telle une chape de plomb sur des étoiles en vadrouille,

des étoiles, tous ces soleils de plomb sans jamais personne

pour restaurer la mécanique du ciel,

la mécanique quantique,

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

N3utrin@ 24/09/2010 00:14



Parfait, si la perfection existe. Merci, ça raffraîchit, ça change, c'est aussi frais que pesant.


Moi, j'aime le plomb. Na !



¤Fil@ment¤ 25/09/2010 17:31



Ouf, je n'ai donc pas totalement plombé l'ambiance... ^_^


Merci de vos yeux, Miss Cyprina.. euh, Neutrina


(décidément, ça me colle à la peau. Enfin non, ça colle pas, ça .. hem.. Bon, *silence de plomb*, ça vaudra mieux *_*)


Bises d'automne



Nous sommes sociaux !