Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

••• É𝐜𝐨𝐭 𝐝𝐮 𝐒𝐢𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 •••

••• É𝐜𝐨𝐭 𝐝𝐮 𝐒𝐢𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 •••

😷 Littéra'tueur en série non homologué 😜


La Danse de l’Écume

Publié par ¤Fil@ment¤ sur 26 Novembre 2010, 17:55pm

Catégories : #{Des rasoirs dérisoires}

          Il pleut, et ils en pleurent de dépit ou de rage; il neige, et ils en deviennent bonhommes de plaisir ou de puérile béatitude ; il vente, et ils s’en décoiffent les mèches comme les synapses; il sourit le soleil, et ils en bronzent de paresse... ou d’envie. Mais sont-ils tous météorologues assermentés ? Quel intérêt y a-t-il à parler sans fin du temps qu’il fait, si ce n’est celui de masquer l’ennui que l’on ressent ? ou le manque de conversation un tant soit peu « intéressante » ? ou l’assurance de ne pas se tromper de sujet, de cible ou de calendrier, d’être agréable à tout le monde et de ne vexer personne ?!? Le temps qu’il fait… Mais oui, il fait tel temps aujourd’hui, et puis c’est tout : on n’a pas pouvoir là-dessus, alors pourquoi diable toujours remettre ça sur le tapis ?! Peu importe le temps qu’il fera, on sera bien obligé de prendre celui qui viendra !

           Et, tout bien réfléchi, prions qu’il en soit toujours ainsi : le jour où des hommes plus ‘’temporisés’’ que d’autres auront trouvé le moyen de mettre le temps en bouteille, et de le marchander, ce jour-là en effet, il sera bien… temps d’en parler ! Car leur trouvaille leur rapportera de l’argent, soyez-en sûrs : lorsqu’on a le monopole de quelque chose de vital, on gouverne le monde. (voyez l’exemple le plus frappant ( ?) et surtout le plus communément répandu : celui de la connerie universelle !) Prenez-en de la graine, bonnes gens, et priez aussi, puisque vous y êtes, pour repousser le plus longtemps possible le jour où l’on mettra aussi notre liberté en bouteille ; et, au-delà, pour empêcher qu’on nous confisque toutes latitudes humaines, et qu’on nous les négocie ensuite au meilleur-offrant ! Car là encore, et même plus que jamais, ce seront toujours les plus riches qui pourront s’offrir qui une belle météo, qui une large gamme de libertés, qui la plus grosse part d’un gâteau dont seront privés les 4/5 de l’humanité, cela va de soi. Puisque - par essence autant que par habitude - il laissera inévitablement sur le carreau ceux qui n’ont que leur vie à sauver, et qui pour s’y consacrer, doivent y passer... toute une vie. Ce jour-là, seuls les nantis et les banquiers de tous poils auront de quoi s’offrir… du bon temps !

           Alors, de grâce (ou "de glace", pour rester dans l'air... du temps !), cessons donc de n’avoir que le temps comme sujet de conversation, car si l’on n’y prend garde, à force d’en parler on trouvera presque normal le jour où il ne sera plus. Où il ne fera plus. C’est fou le temps qu’on perd à parler du temps…. Quel temps il fait aujourd’hui ? Ben, il fait le temps qu’il veut, et il est plus que temps de bien utiliser notre temps pour un autre emploi du temps que le néant de notre ennui des temps. (« je récapépète depuis le bédut, ou tout l’monde a compris ?!? », comme dirait Roland Magdanne *_*)

(Blues Trottoir - Un soir de pluie... (c) rozenfelds84/YouTube)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !