Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

••• É𝐜𝐨𝐭 𝐝𝐮 𝐒𝐢𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 •••

••• É𝐜𝐨𝐭 𝐝𝐮 𝐒𝐢𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 •••

😷 Littéra'tueur en série non homologué 😜


L'autre moitié du Monde (5)

Publié par ¤Fil@ment¤ sur 5 Juin 2012, 11:35am

Catégories : #*Petits bonheurs simples*

 

       Hier soir, tard dans la rivière du jour, une étoile a cligné du regard, et j'ai su que je ne devrais pas, cette fois, me contenter de la contempler, de l'admirer sans en tracer l'origine. Car je connais ce regard, je le distinguerais parmi les cent-mille milliards de chandelles phosphorescentes que compte mon infime part d'infini. Cet éclat vert-de-gris tirant sur l'azur un peu fou des mers cosmiques, ce ne pouvait être que cette mire absolue qui me toisait souvent, le matin comme les années, et qui me faisait à chaque fois me rendre compte de cette chance immense que j'avais de pouvoir choisir quel peloton d'exécution se chargerait de me fusiller du regard : tes yeux, mais ces yeux-là qui me brûlent encore dans le fardeau des nuits trop calmes; ces yeux-là où plonger est gage certain de n'en jamais revenir, comme tomber dans un trou noir et en absorber jusqu'à l'ultime lumière; ces yeux-là dont le monde n'a jamais su saisir la douceur et l'assurance mêlées, si occupé comme il sait l'être à se faire tourner en bourrique, comme tout monde digne de ce nom et indigne du tien. Et, dans le privilège absurde d'hier soir où j'étais adossé au ciel de déjà demain, j'ai croisé ces yeux qui n'appartiendront jamais qu'à toi, et je n'ai pas pleuré; j'ai seulement aimé, l'instant autant que l'éternité où ils danseront. J'ai aimé ta lumineuse absence, et j'aurais voulu, tout de même, me perdre encore une fois, juste une autre pendant que le monde n'en sait rien, dans la folie salutaire de cet éclat saphir-émeraude à nul autre pareil, même et surtout au sein des étoiles : le seul endroit au monde où j'ai promis de venir te chercher. 

(....)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

N3utrin@ 07/06/2012 19:38


Nos crises, dirons-nous... mais tu nous avais prévenu, il en fut ainsi ! Bises, le gourrayeur ;)

¤Fil@ment¤ 07/11/2013 16:39


J'ai essayé de te recontacter, via un n° qu'il me restait, égaré et retrouvé je ne sais comment. Mais il n'existe plus, ce n°, semble-t-il : qu'en est-il de toi, Neutrin@ ?


Un regard parmi les autres 06/06/2012 13:27


J'ai vu, j'ai ressenti, je m'y serais perdue s'il n'y avait pas eu de fin... Je trouve ce texte magnifique, voilà.


(il fallait choisir la première option)

¤Fil@ment¤ 06/06/2012 23:25



Bon, si même avec une chance sur deux je me gourraye (?)...


Mais c'est toi qui m'induis en erreur, aussi, avec tes crises prolongées d'abstinence logorrhéiques... (ou, plutôt, les miennes, sans doute ?!?)


Et puis, merci, ça me fait plaisir de te recroiser. 



Nous sommes sociaux !