Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

••• É𝐜𝐨𝐭 𝐝𝐮 𝐒𝐢𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 •••

••• É𝐜𝐨𝐭 𝐝𝐮 𝐒𝐢𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 •••

😷 Littéra'tueur en série non homologué 😜


(Sold-out in Inverness.)

Publié par Phyl Aktik sur 15 Janvier 2017, 14:29pm

Catégories : #*Fou d'aises & foutaises*, #Whoever I am not, #Avenant aux con*trats... vaillants, #{Des rasoirs dérisoires}, #Fou Aliénor !

(...)

          Hibernation, pour ce qu'il reste à en cacher. Station debout, station d'hiver, prochaine sortie, Inverness. Ou Vancouver, ou Vladivostock : aucune espèce d'importance, tant qu'il ne s'agit pas de s'y rendre à cette époque. Puisqu'il s'agit surtout de passer l'hiver au chaud. Et, déjà, de passer l'hiver tout court. (Entendu à la radio ce matin, sur une station de boue et de couleurs habituelles en cette période, qu'Untel "ne passera pas l'hiver", tout occupé qu'il était à préparer telle collection printemps-été de son catalogue de  météo de bonnes nouvelles pour les riches, d'autant que... Mais bien sûr, lui ai fermé sa gueule, à la station, à la météo et à l'hiver de promesses non-potables.) 

          Hivernation, puisque ce mot-là aussi existe. Du bétail en chandail et des cheminées par containers géants planqués en douce dans un tiroir en poussière de kevlar. Inverness est trop loin de là où nous n'irons pas ; un fil de bave peut bien pendre aux commissures des lèvres d'Untel, personne d'assez subtil n'a prévu de venir consumer ses dernières illusions en s'immolant avec de la neige carbonique : pour qui prétend passer l'hiver au coin du feu, il convient de toujours penser à revêtir le vêtement ignifugé ad-hoc. Dans le cas contraire, c'est Inverness à chaque étincelle d'espace qui se présente à vos suffrages. Tout un hiver à y penser, et tout le reste d'une carrière à regretter de n'avoir pas voté pour le bon cadavre. Dehors, il finit de neiger un peu plus loin que l'aube, et dedans il ne reste rien qui demande à être offert au printemps qui viendra, qui viendra c'est promis, et, dans l'attente de l'y voir venir, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de notre rien-à-foutisme bien-pensant. Même à l'époque des GPS dans les trous du cul des mouches bioniques, ils ne sont toujours pas foutus de bien situer Inverness sur la carte du ciel à l'envers de l'hiver dernier ; encore moins sur la fesse droite terraquée du globe oculaire qui opère à la louche, pour changer. Pour changer d'ère. Mais toujours pas d'hiver s'y fier. Quelle bande de baltringues homologués par les hautes sphères. 

(...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !